Abeilles

La Vie des ABEILLES. 

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Miel  et cire, riches en applications domestiques ou artistiques, seront transformés avec profit, utilisés sur place ou éventuellement vendus.

 

 

 

 

 

 

LA VIE DES ABEILLES.

 

Mener à bien la conduite d'un rucher sans en connaître les habitants serait une aberration.

Sociologues, biologistes et philosophes se sont penchés longuement sur le monde passionnant des abeilles et leur société complexe.

 

Nous ne pourrons malheureusement résumer toutes ces études.

Consacrées aux abeilles, les quelques lignes qui suivront vous donneront cependant un bon aperçu de leur vie laborieuse et des lois qui la régissent.

 

C'est auprès des abeilles elles-mêmes que vous compléterez votre instruction.

 

 

 

Les habitants de la ruche.

 

  

Face aux mâles ou faux bourdons, gros, lourds, inaptes au travail, dont le seul but est la fécondation, on trouve les ouvrières stériles mais laborieuses, qui assurent à tous les postes la bonne marche de la ruche.

 

Enfin objet du respect général, la seule femelle féconde de la ruche, la mère: la reine.

                   

 

Les faux bourdons ou abeillaux.

 

Des biologistes affirment qu'un seul de ces mâles peut féconder la reine, d'autres qu'il en faut sept à neuf, en plusieurs vols nuptiaux.

 

Ce mâle ou ces mâles devront déposer une centaine de milliers de spermatozoïdes dans la vésicule séminale de la reine afin d'assurer la fécondation des oeufs.

  

La vie des faux bourdons est courte, 4 à 5 mois environ, puisque avant l'hiver ils seront exterminés par les ouvrières, pour des raisons d'économie.

 

                      

 

La reine.

 

 

Seule femelle féconde de la ruche, la reine est aussi la plus grosse des abeilles.

 

C'est dans les 3 premiers jours de son existence que se détermine  son état.

Immédiatement, elle est installée dans une cellule royale et sa nourriture est uniquement constituée de "gelée royale".

  

Il y a plusieurs cellules royales, il peut donc naître plusieurs reines, mais une seule restera, celle qui tue toutes les autres.

Sa durée de vie est d'environ 4 à 5 années pendant lesquelles elle donnera naissance à des milliers d'abeilles.

 

 

 

Le vol nuptial.

 

Le premier acte de reproduction dont est chargée la reine est le vol nuptial, qui a lieu dans le courant de février.

 

La reine s'envole seule, puis retourne à sa ruche peu après.

  

Deux ou trois jours s'écoulent, puis elle produit, en frottant ses différentes membranes, une sorte de sifflement strident.

 

Un mâle (ou plusieurs), après l'avoir rejointe, la féconde, puis après un vol en chute libre au milieu des mâles, la reine regagne sa ruche.

Le mâle (ou les mâles) ayant servi à cette fécondation meurt peu après.

 

Les autres couleront dans la ruche des jours paresseux à manger le miel nouveau, jusqu'à l'hiver suivant où ils seront mis à mort.

 

 

 

La ponte.

 

Après son vol nuptial, la reine que les ouvrières vont prendre en charge, se met à pondre de six cents à vingt mille oeufs suivant la race, l'installation de la ruche ou la saison.

 

Elle suit un parcours circulaire: sur chaque rayon, d'alvéole en alvéole, elle va déposer ses oeufs.

     

Elle est constamment suivie par les ouvrières qui la nettoient, la nourrissent abondamment, prennent soin de chaque oeuf après la ponte et referment l'alvéole en l'operculant.

Trois jours plus tard, les larves sortent des alvéoles operculées avec de la cire brune.

Avant de devenir abeilles dans les quelque trois semaines qui suivent, elles subiront les classiques métamorphoses en chrysalide puis en nymphe.

 
A noter:

 

Si la reine meurt ou que sa propre réserve de spermatozoïdes s'épuise, les ouvrières peuvent pondre, mais il n'y aura que des mâles.

On obtient alors une ruche appelée « ruche bourdonneuse ».

 

 

 

 Les ouvrières.

 

La majorité de la population de la ruche est constituée par des ouvrières.

 

Leurs larves, bénéficiant pendant les 3 premiers jours de la gelée royale, sont nourries par la suite avec une alimentation plus ordinaire, qui provoque la stérilité de l'insecte et permet la formation des « organes-outils » nécessaires à la vie de la ruche.

  

Leur poids est environ de un décigramme.

 

Elles possèdent des yeux à facettes, trois paires de pattes dont la dernière porte les sacs à pollen, quatre ailes et une bouche munie d'une trompe fixe servant à la récolte du nectar.
L'aiguillon, qui sert de moyen de défense, est alimenté par une glande à venin et se trouve fixé à l'extrémité de l'abdomen formé de six anneaux chitineux.

 
Dans une ruche en plein développement, 50.000 ouvrières environ vivent pendant un mois et demi à la belle saison et cinq mois en hiver (les hivernantes).

En effet, les ouvrières nées en automne auront une période de vie plus longue, l'activité de la ruche étant réduite pendant les mois d'hiver.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable