L'Alimentation.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'alimentation des Adultes.

   

Vos chèvres brouteront les herbes de votre pré, mais il faudra aussi leur donner à manger chaque soir à la chèvrerie. 

                

Pour cela vous ferez des provisions de bon foin de prairie, de luzerne et d'avoine, de paille et de diverses plantes que vous laisserez sécher au grenier. 

              

Vous pourrez aussi leur distribuer des surplus du potager, des épluchures, des croûtes de pain et diverses racines ou tubercules, voire quelques gourmandises.

              

              

Les aliments de base:

              

L'herbe verte et le foin en sont les plus importants. 

              

Sachez que 2,5 kilos de bon foin équivalent à 10 kilos d'herbe verte, quantité broutée en moyenne et par jour par chèvre.

               

Les grains mélangés, avoine et orge notamment sont excellents; vous en distribuerez dans les auges propres. 

                

Les betteraves, les topinambours et les choux fourragés, coupés et mélangés à de la paille bien propre entreront dans la composition des menus, alternativement avec les grains, les tourteaux et les aliments concentrés.

                        

Les tourteaux, d'arachide par exemple, remplacent bien les grains et favorisent la lactation, mais vous pouvez très bien ne pas les utiliser.

  

 

 

 

Les aliments concentrés:

                  

Ils s'achètent sous forme de granulés.

Ils permettent de rééquilibrer la ration de base. 

Bien des éleveurs les utilisent, parfois trop, car c'est une solution de facilité. 

                    

Vous vous contenterez de les employer quand vos provisions de fourrage diminueront ou quand l'herbe fraîche ne sera pas de bonne qualité.

                         

L'eau est un élément important dans la vie des chèvres qui en boivent près de 10 litres par jour.

                   

La «pierre à sel », identique à celle des moutons est indispensable. 

                  

Certains éleveurs la remplacent par du gros sel, mais celui-ci ne contient pas autant d'éléments que les blocs du commerce.

  

 

 

 

 

Les gourmandises:

               

Nous citerons en premier lieu les feuilles de noisetier qui donnent au lait un délicieux parfum. 

 

Vous couperez des branches de noisetier et les laisserez sécher en fagot avec leurs feuilles. 

Une fois secs, les fagots seront donnés aux chèvres qui brouteront les feuilles et vous laisseront les branches pour votre feu de cheminée.

               

Les coupes fraîches de saule, de peuplier, de bouleau, de vigne (non sulfatée), de houblon, de lierre et d'arbres fruitiers tels les pommiers et les poiriers sont un régal pour les chèvres de même que les fruits sans noyaux lorsqu'ils ne sont pas trop avancés.

                   

Coupez les plus gros, pommes par exemple, de peur que les chèvres ne s'étranglent en les avalant tout rond.

                

Les feuillages d'olivier, de lilas (« ils font tomber la fièvre» disent les chevriers) et les genêts séchés sont très appréciés.

                          

Les églantiers sauvages et surtout les rosiers et leurs roses constituent des récompenses de premier choix. 

                          

Les fanes du potager (sauf celles de navet, betterave, pomme de terre et autres solanées), les pieds de pois et de haricots, les choux, les poireaux et les carottes feront des heureuses.

  

 

 

 

 

Les menus:

                 

Actuellement, des rations très bien équilibrées et longuement étudiées permettent de faire de l'élevage des chèvres - encore peu répandu - l'un des plus productifs.             

                                         

Voici quelques menus que vous distribuerez après la pâture. 

                 

Vous les ferez varier, compte tenu de tous les aliments que nous avons cités. 

Enfin, quand vos chèvres n'iront pas au pré, remplissez chaque jour leurs râteliers de foin (2 kilos par tête au minimum) et donnez leur le soir un menu composé.

         

 

  

En été:

             

- 1 kilo de foin;

- 1 kilo de betteraves et de paille coupées; 

- 200 grammes d'avoine et d'orge;

- 10 grammes de sel ou de complément vitaminique.

 

 

 

En hiver:

                       

- 1 kilo de foin de prairie;

- 2 kilos de betteraves et de paille;

- 10 grammes de sel ou de complément vitaminique.

   

  

      

      

En hiver:

 

ou bien:

                    

- 500 grammes de foin de luzerne; 

- 200 grammes de foin de prairie;

- 500 grammes de choux fourragers; 

- 200 grammes d'avoine;

 

 

    

En hiver:

 

ou:

              

- 1 / 3 de foin et 1 / 3 d'aliments concentrés.

 

 

         

       

Avant la mise bas:

                   

- 600 grammes d'orge; 

- 150 grammes d'avoine; 

- 250 grammes de tourteau d'arachide; 

- 100 grammes de tourteau de lin;

- 10 grammes de complément minéral; 

- foin à volonté.

  

 

       

Au plus fort de la lactation:

                    

- 1 kilo d'orge;

- 250 grammes d'avoine;

- 500 grammes de tourteau; 

- foin à volonté.

  

              

              

A noter :

                    

La chèvre est une grosse mangeuse mais elle gaspille beaucoup de foin, il faudra donc toujours lui en donner plus qu'elle n'en mangera.   

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable