Mangeoire automatique.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MANGEOIRE AUTOMATIOUE pour PIGEONS.

 

L'intérêt d'une mangeoire automatique est de supprimer le pillage des grains par les petits oiseaux.

 

 

 

 

Les grains sont cachés par un toit.

Les pigeons ne tardent pas à se familiariser avec l'appareil et comprennent parfaitement ce qu'ils doivent faire pour soulever le toit.

Les oiseaux qui ne sont pas assez lourds n'y arrivent jamais.

 

 

Principe de fonctionnement de la mangeoire.

 

 La mangeoire garnie de grains est posée sur le sol, là où les pigeons ont l'habitude de trouver chaque jour leur nourriture jetée à la volée.

Elle est presque complètement fermée par un toit à bascule qui peut pivoter autour de 2 vis V, une vis de chaque côté (fig. 1A).

 

 

Une planche perchoir placée en avant est soutenue par une charnière piano vissée contre la mangeoire.

Elle est en liaison avec le toit par un levier L et un poussoir articulé P.

 

Quand un pigeon se pose sur le perchoir son poids l'abaisse (fig. 2A) mais L et P font basculer le toit vers le haut.

 

Le pigeon voit les graines qui lui sont offertes et ne tarde pas à se servir ainsi d'ailleurs que tous ses compagnons.

 

Quand le ou les pigeons s'envolent, un petit contrepoids fait remonter le perchoir, ce qui abaisse le toit.

 

Les photographies qui illustrent notre article montrent le processus du fonctionnement de l'appareil.

 

 

 

 

 

 

 

Il nous paraît inutile de donner un plan d'exécution coté pour un appareil en bois aussi rustique qu'une mangeoire.

 

Les dimensions importent peu.

Ce qui compte c'est l'équilibrage du mécanisme très simple.

 

Le seul rapport à respecter est celui des distances a, b, qui séparent les points d'articulation du poussoir P avec la vis V et la charnière (v, fig. 1 B).

 

Ce rapport est de 1/2 avec a = 10 cm et b = 20 cm.

 

La figure 2 donne les éléments constitutifs de la mangeoire ainsi que la façon de les assembler au moyen de vis à bois en laiton.

 

Les matériaux utilisés sont le novopan et le sapin pour les liteaux.

 

 

 

 

 

Mangeoire.

 

La mangeoire comporte 2 côtés en novopan de 19 mm réunis par des lattes en novopan de 10 mm.

La forme générale est celle d'une auge à facettes de 80 cm de longueur, 20 cm de largeur, 15 cm de hauteur.

 

Les lattes sont vissées sur le chant des côtés, sauf la latte arrière qui est la plus haute et qui est vissée entre les côtés.

La latte inférieure avant est bordée extérieurement par une charnière à piano.

 

 

Toit.

 

Le toit est constitué par une planche en novopan de 1 X 18 X 85 cm vissée à ses extrémités sur 2 tasseaux en sapin de 1,5 X 3 X 30 cm.

Sous le bord avant on visse une visière de 1 X 5 X 80 cm.

 

Après avoir percé un trou de 4 mm au milieu de chacun des tasseaux, on les fixe au point le plus haut des côtés de la mangeoire avec une vis à tête fraisée de 3 X 40 non bloquée et on vérifie que le toit peut osciller librement auteur des deux vis horizontales servant d'axe.

 

 

Perchoir.

 

Le perchoir se compose d'une planche en novopan de 1 x 15 X 80 cm vissée par un grand côté sur la charnière à piano solidaire de la mangeoire.

 

Les deux extrémités sont vissées sur un levier à palette L de 1 cm d'épaisseur, qui sera monté après avoir fixé les pieds de la mangeoire.

 

Pieds.

 

Les pieds sont deux trapèzes isocèles de 10 X 40 X 20 cm en novopan de 19 mm.

 

Ils sont fixés à demeure par 3 vis sur les côtés de la mangeoire.

 

 

 

 

 

Une fois qu'ils sont en place, on fixe les palettes sous la planche perchoir de telle sorte que les leviers puissent monter ou descendre librement sans toucher les trapèzes.

 

Ceci fait, on dispose horizontalement le toit et le perchoir en les calant par un moyen quelconque, puis on les réunit par le poussoir P qui est un morceau de fer plat de 2 X 20 mm de section ayant environ 18 cm de longueur, percé d'un trou de 3 mm à chaque extrémité pour le passage de vis de fixation.

 

Il faudra tâtonner pour trouver la largeur utile de P et aussi l'emplacement des vis d'articulation sur le tasseau du toit et le levier L.

 

Pour cela, on abaissera le perchoir à la main et vérifiera que la visière en se levant dégage bien l'accès de la mangeoire.

Il faudra ensuite équilibrer le toit et le perchoir pour qu'au repos ils soient horizontaux.

 

On utilisera pour cela deux contrepoids en tuyau de plomb aplati, qui seront cloués vers les extrémités des leviers L. L'équilibrage s'obtient en déplaçant plus ou moins les contre­poids par rapport à P.

 

 

 

 

MISE EN SERVICE DE L'APPAREIL.

 

La mise en service de l'appareil suppose un petit dressage préalable des pigeons.

 

On placera du grain dans l'auge mais aussi alentour et surtout sur la planche perchoir.

L'éleveur des pigeons restera a proximité et du pied abaissera discrètement le perchoir pour montrer la bonne réserve de grains cachée par le toit.

 

Il serait bien étonnant alors que quelques pigeons ne se posent pas sur le perchoir pour picorer directement dans le tas.

Après quelques instants on les chassera doucement pour faire retomber le toit.

 

Ils ne tarderont pas à revenir, car ils auront compris que pour avoir des grains ils doivent se poser sur le perchoir.

 

 

 Système D - E. MOLES - Mars 1969.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable