Chauffer ou non?.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque fois que les hivers sont un peu rudes ...

 

...  les éleveurs se demandent avec inquiétude comment résisteront leurs oiseaux, et si la ponte, notamment, ne va pas faiblir, ou, même, cesser complètement. 

 

Et, d'autre part, s'il y a lieu de chauffer leur local, comment s'y prendre et quel combustible adopter ? 

 

 

Brasero, poêle, fumier en fermentation ? 

 

Évidemment, les inconvénients sont tels, pour tous, qu'on ne sait plus à quoi se résoudre. 

Quant au chauffage électrique, il est si coûteux d'installation et de fonctionnement qu'il est inutile d'y penser.

 

Chacun, donc, s'interroge sur les voies et moyens, mais personne ne semble mettre en doute l'utilité, voire la nécessité de ce chauffage. 

Or, c'est cependant bien la première et même la seule question à se poser. 

 

Quel avantage en retireront bien nos poules ? 

Et, dans l'affirmative, sera-t-il inférieur ou supérieur aux dépenses consenties pour le leur procurer ? 

 

Seule, semble-t-il, l'expérience pourrait, après coup, nous renseigner sur ce point. 

Eh bien, mais elle a été faite, cette expérience, et pas une, mais maintes fois. 

 

Or, à notre connaissance, il n'y a jamais eu un oeuf de plus, ni un malade de moins, dans les poulaillers chauffés que dans ceux qui ne l'étaient pas. 

  

 

Comme on ne fait pas de l'élevage avec du sentiment ...

 

... mais avec la balance des comptes, la conclusion en découle d'elle-même : quels que soient les froids, on n'a aucun intérêt à chauffer les poulaillers. 

  

Que les cœurs se rassurent - déjà par sa nature, et aussi grâce à l'air qu'il immobilise sous lui, le plumage est bien un excellent manteau protecteur contre le froid.

 

De plus, comme chez tous les oiseaux, la respiration, très active chez les poules, leur vaut une température nettement supérieure à la nôtre, donc un moyen de défense meilleur que le nôtre contre le froid. 

 

Enfin, les poules ont pour règle de dormir sur les perchoirs les plus hauts, c'est-à-dire au niveau le plus chaud du local, où elles savent d'ailleurs fort bien se grouper en formation serrée pour se réchauffer mutuellement aux heures les plus froides de la nuit.

 

 

Mais, précisément parce que leur respiration est très active ...

 

... les poules exigent en permanence un large approvisionnement en air pur. 

 

L'atmosphère confinée à laquelle on les condamne en calfeutrant soigneusement leur local sous prétexte de les protéger du froid leur est très nuisible, en effet, à la fois par le manque d'oxygène et par l'élévation du taux de gaz carbonique, produit de la respiration.

 

 

Au Canada, par exemple ...

 

... pays dont les hivers sont autrement rudes et longs que les nôtres, et où cependant l'aviculture est intensément et fort intelligemment conduite, non seulement on ne chauffe, ni ne calfeutre les poulaillers, mais on leur laisse, en tout temps, une large ouverture par où l'air pénètre sans arrêt. 

 

Fermée par un grillage, cette ouverture est simplement recouverte, quand il gèle, d'une toile grossière en une ou deux épaisseurs.

 

C'est tout, et c'est suffisant puisque le résultat est excellent.

 

 

Mais si les poules ne craignent pas le froid ...

 

... elles redoutent énormément les courants d'air et l'humidité. 

 

Il importe donc beaucoup de supprimer les premiers en aveuglant soigneusement toutes les fentes et fissures des parois et du toit des poulaillers, et de les préserver de l'autre en empêchant nos oiseaux de sortir par temps de neige ou de gelée, de pluie ou de brouillard.

  

D'après "Système D" - Janvier 1961.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable