LE PETIT ELEVAGE LUCRATIF

 

...:::  :::...

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 LE PETIT ELEVAGE LUCRATIF.

 

Presque toujours à la campagne comme à la ville on loge les volailles au petit bonheur, comme l'on peut, ce qui n'est pas toujours au mieux de leur santé et de leur production.

 

Un coin de hangar, un cellier plus ou moins mal clos dans lesquels on cloue quelques barreaux pour perchoirs, puis où l'on dispose quelques caisses ou vieux paniers en guise de nids et tout est dit.

 

L'amateur qui aime les bêtes, c'est encore là une condition de réussite — et désire faire un peu d'élevage pour en retirer le profit maximum devra se garder de suivre ces errements et se rappeler d'abord que quelle que soit l'espèce animale que l'on ait en vue, elle ne rendra bien qu'autant qu'elle sera bien logée et bien nourrie.

 

Le problème de tout élevage se résume donc à réaliser ces deux indispensables conditions le plus économiquement possible.

L'amateur qui s'occupant pour se distraire, ne compte pas son temps et son travail pourra en suivant mes conseils dans la construction de son poulailler résoudre aisément et économiquement la première partie du problème, celle d'un logement répondant à tous les desiderata, quant à la seconde, l'alimentation économique, je ne dois pas lui cacher que sa solution surtout, à la ville est autrement plus ardue au prix actuel de toutes choses.

 

Cependant elle reste possible pour ceux qui peuvent par suite d'une nombreuse famille, de pensionnaires, etc..., disposer d'un appoint suffisant de déchets de table et de cuisine et plus encore pour ceux qui n'ont pas honte — et, certes ils ont cent fois raison — de ramasser ce que d'autres jettent chaque jour avec tant d'insouciance.

(Combien de milliers de poules et de centaines de porcs on engraisserait avec les détritus des grandes villes qui non seulement en tirent aucun profit mais se mettent même en frais pour s'en débarrasser ou les détruire).

 

Le tout est de proportionner son nombre de poules à ses ressources alimentaires.

Mais revenons au poulailler et après avoir dit ce qu'il est le plus souvent, indiquons, maintenant que nous en avons terminé avec l'enclos, ce qu'il doit être à quelles conditions indispensables doit répondre sa construction.

 

De même que pour la clôture du parc, les matériaux à employer différeront suivant les ressources du pays, le goût et les aptitudes de chacun cependant dans chaque genre, et à moins d'être assez riche pour ne faire de l'élevage qu'une distraction luxueuse, il faudra viser toujours à la plus stricte économie et rechercher les matières les moins chères à plus forte raison est-ce dire que l'amateur qui sait tant soit peu se servir d'une truelle, d'un marteau et d'une scie, devra se passer d'entrepreneur et mettre lui-même « la main à la pâte ».

 

Quoiqu'il en soit et avant de décrire les différents modes de construction voyons d'abord ces conditions indispensables que tout bon poulailler doit réaliser.

 

 

Exposition.

 

Coqs et poules aiment venir de grand matin se faire caresser par les premiers rayons de l'astre du jour.

Les ouvertures principales de leur habitation, en d'autres termes le devant du poulailler devra être orienté à l'est ou à l'est-sud-est.

L'exposition de l'ouest serait trop humide, celle du nord trop froide, celle du midi trop chaude et faciliterait la propagation désastreuse de la vermine dont  souffrent tant les volailles.

 

 

Situation. — Confortable.

 

Le poulailler doit être situé dans un endroit sec, autant que possible abrité des vents du nord et de l'ouest par un rideau d'arbres, des hauteurs naturelles et des bâtiments.

Ses murs seront choisis en matériaux isolants assez épais pour soustraire ses hôtes aux grands écarts de température et aux intempéries, assez solides pour s'opposer aux incursions de leurs ennemis.

Il en sera de même de là toiture qui devra être parfaitement étanché et en matières calorifuges.

Portes et ouvertures devront pouvoir être obstruées hermétiquement et posséder des systèmes de fermeture simples et pratiques.

 

 

Dimensions.

 

Pour que les poules soient à l'aise on estime que leur demeure doit mesurer 1m 50 de largeur sur 1m. de profondeur par 10 têtes.

Par chaque dizaine de têtes ou fraction de 10 têtes en plus, cette profondeur s'augmente de 0m.50 en laissant même largeur.

 

Ces dimensions sont plus vastes que celles adoptées habituellement avec les perchoirs en échelle dressés à 45° dont les barreaux séparés par une distance de 0m. 325 octroient à chaque poule une largeur de 0m. 20 à 0m. 30 et une hauteur verticale de 0m. 23 seulement ce qui permet de caser 15 à 20 bêtes par mètre de superficie, mais présente maints inconvénient sur lesquels je reviendrai quand j'en serai à la question des perchoirs.

 

Du reste une place et un cube d'air suffisants sont nécessaires au bien être et à la santé des élèves et vouloir trop leur limiter l'une et l'autre par économie, est un mauvais calcul.

 

Si la profondeur n'excède pas 1m. 50 la hauteur du sol au plafond pourra n'avoir que cette dimension.

Un poulailler plus grand devra être de hauteur d'homme (1m. 75 à 1m. 80) afin que l'on puisse y pénétrer aisément pour sa visite, son nettoyage, la récolte des œufs.

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable