Choix des poulets à engraisser.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un des éléments de rapport de la basse-cour est, après les œufs, le Poulet fin, bien engraissé.

Rien ne vaut un Poulet de bonne race engraissé dans de bonnes conditions», écrit M. Voitellier.

 

En moyenne, le Poulet de grain vaut 2 fr 50 à 3 francs.

Engraissé il vaut de 4 fr 50 à 6 francs et même davantage, et l'engraissement n'a pas entraîné une dépense de plus de 1 fr à 1 fr 50 par tête au maximum et n'a demandé que quelques soins pendant trois semaines.

 

   

Les méthodes d'engraissement varient suivant les régions.

Toutes, cependant, sont basées sur le même principe : ingurgiter de force les aliments et ne pas laisser le Poulet pourvoir lui-même à sa subsistance par les moyens ordinaires dont il dispose.

 

La santé des Poulets au moment où on les soumet à l'engraissement est un dés points capitaux.

On peut poser en principe contrairement à ce qui semblerait tout naturellement indiqué, que l'on n'engraisse pas un Poulet maigre.

   

 

 

 

Seul le Poulet vigoureux à crête rouge, bien en chair, déjà bon à figurer à la broche comme Poulet de grain, profite du régime spécial et de la nourriture abondante et exceptionnellement substantielle qu'on lui donne.

 

Il gagne chaque jour un poids correspondant â cette nourriture, et arrive vite, dans le délai réglementaire de 18 ou 21 jours, à ce point où l'excès devenant un défaut, l'excès de santé et l'excès d'embonpoint dégénéreraient en maladie si on ne le sacrifiait en temps opportun.

 

Par conséquent, tous les Poulets à crête pâle, qui, à premier examen, paraîtront un peu anémiques, dont, à la main, le poids semblera insuffisant pour la taille ou au-dessous de la moyenne ordinaire, resteront en liberté jusqu'à ce qu'ils aient repris vigueur, en courant les champs et en couchant sous un hangar hors du poulailler.

 

L'âge de ceux qui, en pleine santé, pourront être renfermés varie un peu suivant la saison et suivant les races.

  

Le terme moyen est de trois à quatre mois, avancé parfois de huit et même de quinze jours, mais rarement retardé.

Après quatre mois le Cochet commence à prendre des allures de Coq.

 

La Poulette se dispose a pondre.

La séquestration leur est plus pénible, ils ont plus d'énergie pour se défendre contre l'ingurgitation forcée, et, pour toutes ces raisons, ils assimilent moins bien la nourriture.

 

Leur chair commence aussi à être plus ferme et moins délicate.

 

Août 1951.

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable