L'engraissement des 21 derniers jours.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a 2 stades distincts dans l'élevage du poulet pour la table:

 

- la mise en chair et l'engraissement.

 

La mise en chair:

 

C'est l'élevage normal, jusqu'à ce que le poulet soit bien rempli.

La majorité est sacrifiée à ce moment-là et c'est dommage car on mange un bon poulet, certes, mais qui n'a pas donné tout son potentiel.

 

L'engraissement en claustration:

 

Il dure en moyenne 21 jours pendant lesquels le poulet devient volaille fine.

La saveur, la délicatesse de la viande, sa tendreté sont décuplées.

 

2 facteurs entrent en jeu: la claustration et la nourriture.

 

 

 

La claustration:

 

Traditionnellement, on utilisait une épinette.

 

Construction d'une épinette:

 

Si vous voulez réussir l'engraissement des volailles, comme propriétaire, pour votre table, employez l'Épinette. 

C'est, comme vous le savez, un meuble à casiers dont chaque compartiment peut retenir un Poulet captif et presque immobile. 

Sa construction est simple, comme vous allez le voir, et vous pouvez opérer vous-même.

 

Employez le sapin en planches de 2 centimètres d'épaisseur et de 22 centimètres de largeur. 

Le nombre des cases varie évidemment avec la quantité de sujets à gaver. 

 

Prenons comme exemple de construction une épinette de six cases.

 

Rabotez soigneusement vos planches avant de vous en servir et coupez-les en une seule fois pour n'avoir qu'à les monter. 

 

La largeur des planches étant de 22 centimètres, il vous faut : 

 

- 1 planche de 1m 25 pour le fond

- 4 planches de 1m 27 pour l'avant, pour l'arrière et le dessous

- 4 planches pour les côtés de 0m 30 de hauteur

- 10 planches pour les cinq cloisons, qui ont la même largeur que les côtés et 4 centimètres de moins en hauteur. 

 

Pour ces cloisons, du bois de 1 centimètre d'épaisseur suffit.

 

Construisez d'abord le coffre. 

 

A cet effet, prenez la planche de 1m 25 et clouez aux deux extrémités deux des planches formant les côtés de 30 centimètres, bien en équerre. 

Clouez ensuite le dessus. 

Fixez maintenant des tasseaux faits de tringles polies de 44 centimètres de long (largeur de 2 planches) dans les quatre angles. Clouez contre ces tasseaux les deux planches qui restent pour compléter les côtés, puis la deuxième planche du dessus. 

 

Pour donner de la rigidité, fixez encore le dessus avec deux autres tasseaux divisant en trois parties le plan supérieur de votre Épinette. 

Posez, enfin, la planche de l'arrière.

  

  

  

 

UNE ÉPINETTE POUR SIX VOLAILLES.

 

Comment assembler les différents côtés

 

 

Malgré son apparence rustique, elle est extrêmement commode.

Les dimensions des cases, surtout en hauteur, doivent être toujours assez restreintes pour que les volailles soient bien prisonnières. 

   

Divisez l'intérieur du coffre ainsi obtenu en six parties égales. 

Présentez une à une vos séparations formées de deux planches, et bien parallèles aux côtés.

Fixez-les, haut et bas, avec des pointes longues et fines. 

Si vous sentez que votre construction est quelque peu branlante, par suite de votre inexpérience en menuiserie, consolidez-la en réunissant avec des tasseaux les deux planches d'une même cloison. 

 

Ceci fait, clouez la dernière planche du devant.

La boîte ainsi faite présente un vide sur la moitié de son fond. 

Pour le garnir, employez des barreaux ronds en bois de z centimètres de diamètre, cloués dans le sens de la longueur. 

Au besoin, de gros fils de fer galvanisé suffiraient, mais le bois est préférable, comme étant moins froid pour les volailles, qui reposeront sur ce plancher à claire-voie.

 

 

   

 

Pour supporter le tout, ajoutez quatre pieds que vous fixez aux quatre coins avec de grosses vis ou petits boulons. 

Comme hauteur, faites en sorte que la tête du captif se présente à bonne portée de la main, sans que vous ayez ni à le soulever, ni trop à vous baisser.

 

Pour raison de propreté, il peut vous déplaire que les fientes tombent sur le sol. 

Évitez cet ennui en ajoutant 2 traverses clouées en travers sur les pieds et en des­sous de l'épinette. 

Posez sur ces deux traverses 2 planches de longueur voulue et bien assemblées. 

Fixez dessus une feuille de zinc, dont vous relevez les bords pour former en quelque sorte une vaste cuvette. 

De cette façon, le nettoyage est facile : il vous suffit d'enlever cette étagère et de la nettoyer dehors.

 

Les mesures de base données plus haut n'ont rien d'absolu, et elles peuvent être modifiées comme la taille de vos volailles le comporte. 

Le principe de l'Épinette est de tenir le sujet presque immobile. 

Faites donc en sorte que le dessus soit assez bas pour que vos captifs ne puissent ni se retourner, nise percher sur les bords.

 

Basez-vous donc sur la taille de vos sujets pour construire votre appareil. 

Même si vous croyez avoir à gaver des sujets de tailles trop dissemblables, faites des cases de grandeurs différentes.

Vous serez ainsi toujours satisfait. 

 

Ajoutons que quelques Épinettes ont des séparations saillantes au dehors pour empêcher les volailles de se voir. 

Ce n'est nullement indispensable.

Mais, en tout cas, il est facile d'obtenir ce résultat en clouant des planchettes sur les séparations, de manière à ce qu'elles ressortent de 5 ou 6 centimètres en dehors.

Ne vous privez donc pas de cet appareil rustique si vous voulez engraisser finement, et rapidement des volailles.

C'est certainement une des constructions les plus simples que vous puissiez faire : il n'y a qu'à scier et à douer.

 

D'après "Jardins & Basses-cours" - Octobre 1912.

 

 

 

La nourriture:

 

Autrefois, on faisait des pâtons, avec différentes farines, qu'on faisait ingurgiter aux poulets, poulardes et chapons, à la manière du gavage des oies.

Mais c'est très contraignant.

D'excellents résultats sont obtenus en ne proposant, pendant ces 21 jours, qu'une pâtée à base de farines et de verdure hachée.

Fini les grains à ce moment-là.

 

Exemple de pâtée (que vous pouvez adapter en fonction des éléments que vous trouvez):

 

- Farine d'orge: 1/3

- Farine de maïs: 1/3

- Recoupe, ou repasse, ou remoulage: 1/3

 

- Puis rajoutez 15 grammes de farine de soja par volaille.

- Et 50 grammes environ de verdure hachée (par volaille) la meilleure restant l'ortie qui assainit tout le système digestif et favorise une bonne production de globules rouges.

 

- Mouillez au lait, ou au petit-lait, ou à défaut, à l'eau.

 

- Lait, petit-lait ou eau seront bouillants au moment du mélange avec les farines.

- Laisser tiédir avant de distribuer.

 

Très important: 

 

La pâtée soit juste être frisée - il me semble que c'est comme ça qu'on dit - c'est-à-dire plutôt sèche et non collante.

   

 

L'engraissement en semi-liberté:

 

Il suffira de restreindre le parcours des volailles.

La concentration en animaux au m² sera de l'ordre de 4 bêtes.

Même nourriture que pour ceux en épinette.

 

Veillez particulièrement à l'entretien quotidien du mini-parcours car, forcément, il se salit très vite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable