Choisir les hôtes.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivant vos goûts et vos ressources, achetez la totalité ou une partie seulement des couples reproducteurs que vous désirez entretenir.

Prenez-les de souches différentes et en nombre tel qu'en croisant les sujets les uns avec les autres vous évitiez tout mariage consanguin.

 

C'est là un point capital qu'il ne faut point perdre de vue.

 

Certaines personnes assurent que chaque couvée constitue un couple.

Le fait, au contraire, est rare.

Assez souvent ce sont deux femelles, mais beaucoup plus souvent deux mâles.

 

Nous l'avons constaté maintes et maintes fois dans nos élevages, et nous sommes d'accord sur ce point avec bon nombre d'éleveurs.

A l'appui de notre assertion, nous citerons encore l'opinion de Darwin, qui dit que, chez les Pigeons, les mâles sont produits en excès sur les femelles.

Il est facile de distinguer le sexe chez les Pigeons adultes, car les mâles roucoulent et se montrent très empressés auprès des femelle.

 

Mais il n'y a aucun critérium certain qui permette de déterminer le sexe chez les Pigeonneaux.

 

Le mâle est généralement plus gros et plus lourd que la femelle.

 

Il a le bec un peu plus proéminent, la tête légèrement plus forte et l'allure plus fière.

Ces indications n'ont rien de précis, mais elles sont souvent justes et méritent qu'on s'y arrête.

 

 

 

 

Dès que vos sujets sont choisis, pour reconnaître facilement la souche, mettez-leur à la patte une bague en celluloïd, de couleur différente pour chaque provenance.

Ces bagues se trouvent couramment dans le commerce et se paient à raison de 3 francs le cent.

 

Non seulement le baguage vous permet de reconnaître la souche de chaque sujet, il vous indique encore son âge, ce qui est très utile.

 

 

 

Habituez vos hôtes à leur logement.

 

A avoir pratiqué cette opération, mettez les Pigeonneaux tous ensemble dans l'intérieur du Pigeonnier et fermez les ouvertures avec un morceau de grillage, afin qu'ils n'en puissent sortir.

Tenez-les prisonniers pendant une 15zaine de jours et nourrissez­les convenablement pour qu'ils se plaisent dans leur nouvelle demeure.

 

Pour leur permettre de prendre des points de repère visuels, que les ouvertures seules ne peuvent leur fournir, enlevez la porte d'entrée donnant accès dans le pigeonnier et remplacez-la, jusqu'à leur sortie, par un panneau de grillage de mêmes dimensions ou par une porte à claire-voie avec interstices suffisamment petits pour empêcher les oiseaux étrangers (moineaux, etc.) de venir jusque dans le Pigeonnier manger les grains réservés aux Pigeons.

 

 

Grâce à cette précaution, toutes chances de perte sont écartées.

 

Les Pigeonneaux, durant leur captivité, se familiarisent avec les lieux, s'habituent à leurs horizons et reconnaissent parfaitement leur logement à leur sortie.

 

Après leur avoir donné la liberté, distribuez-leur la nourriture, moitié dans le pigeonnier, moitié dehors.

Puis, au bout de quelques jours, distribuez toute la ration dehors.

 

Ils ne chercheront bientôt plus à quitter leur logis.  

 

Jardins & Basses-cours -A. GRITTON - 20 Octobre 1911.

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable