Dossier:

la PINTADE.

 

...:::  :::...

 

 

 

 
 

Élevage

Bio

Fait maison  

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  

 

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

LA PINTADE.

 

La pintade n'est pas à proprement parler un oiseau de basse-cour.

 

Elle est d'humeur trop vagabonde pour se complaire et pour prospérer dans un poulailler.

Elle a trop mauvais caractère pour vivre en compagnie d'autres volailles.

Enfin, son cri strident est des plus désagréables.

 

Ce qui convient à la pintade, c'est une semi-liberté, puisqu'elle est à demi sauvage.

 

Pintades  

Ces défauts sont rachetés par une sérieuse qualité: ...

 

... au point de vue gastronomique, la pintade est presque l'égale du faisan.

C'est dire que sa chair est délicate et excellente.

 

Bref, si, aux alentours de notre demeure, il existe des taillis, des terres en friches, nous pouvons y laisser divaguer quelques pintades, qui y pâtureront une partie de la journée et rentreront le soir au logis.

 

  

Mais nous nous abstiendrons de les laisser pénétrer dans les terres cultivées, où elles occasionneront à coup sûr d'appréciables dégâts.

 

En tout cas, les pintades de Bresse sont celles qui conviennent le mieux à un petit élevage, parce qu'elles sont, de toutes les espèces vivant en France, les moins sauvages.

 

 

LOGEMENT

 

Les pintades couchant à l'air libre, on disposera, dans l'enclos où on les fera rentrer chaque soir, soit un arbre mort, soit un perchoir quelconque, à 1,50 à 2m au-dessus du sol.

 

C'est dans cet enclos qu'on donnera aux pintades leurs repas du soir et du matin et que l'on disposera leur abreuvoir,  afin de les habituer à des heures régulières de rentrée et de sortie.

 

Le reste de la journée, on leur donnera la plus grandes liberté possible.

 

Dans un coin de l'enclos, on disposera à terre quelques nids, que les femelles fréquenteront au moment de la ponte.

 

 

 

NOURRITURE

 

Les pintades s'accommodent fort bien de la nourriture que reçoivent les poules.

 

Elles recevront donc une pâtée le matin et un repas de graines le soir.

 

Dans la journée, elles trouveront au dehors les herbes et les insectes qui compléteront ces deux repas.

Il est inutile de chercher à engraisser les pintades : ce serait se donner beaucoup de peine pour un résultat insignifiant ou... négatif.

D'ailleurs, la pintade adulte, convenablement nourrie, est une volaille dépourvue de graisse, mais bien en chair.

 

 

PONTE ET INCUBATION

 

Les pintades sont bonnes pondeuses.

 

Leurs oeufs sont petits et de goût agréable.

Toutefois elles ont une tendance marquée à dissimuler leurs nids.

 

La ponte ne commençant qu'avec les premières chaleurs du printemps, il est bon de tenir renfermées les femelles, à cette époque de l'année, et de dissimuler les nids sous des fagots, ou dans une haie artificielle que l'on disposera dans un ou deux coins de leur enclos.

 

Les pintades pondent de 30 à 40 œufs par saison.

 

Comme pour les poules, un coq suffit à 6 ou 7 femelles.

 

Les pintades sont mauvaises couveuses.

 

Il y a donc lieu de laisser le soin de l'incubation à une poule de race légère, afin que les oeufs ne soient pas écrasés par le poids de la mère.

 

 

                      

 

ÉLEVAGE ET NOURRITURE DES PINTADEAUX

 

Dans les premiers jours qui suivent l'éclosion, la couvée sera placée au chaud, sous une mue ou dans un local sec et chaud.

On ne laissera jamais sortir les jeunes par les jours de pluie ou de froid.

 

La nourriture des pintadeaux se composera d'abord d'oeufs durs et de mie de pain hachés, mélangés à des oeufs de fourmis.

Plus tard - au bout de 10 jours environ - on incorporera à cette pâtée un peu de millet et de chènevis, quelques ver­misseaux ou un peu de viandé hachée.

 

Une fois le rouge pris et les plumes poussées, ils recevront la même nourriture que les pintades adultes.      

  

C'est pendant cette première éducation que l'on s'efforcera d'apprivoiser les élèves, de les habituer à rentrer au logis, où on leur donnera toujours leurs repas.

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

  Faire à la maison