La Reproduction.

 

...:::  :::...

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

La Reproduction.

 

Choix des Mâles.

 

Nous avons à choisir un mâle, à qui incombera la tâche de satisfaire aux besoins de repeuplement du clapier.

 

Nous désirons naturellement avoir de beaux élèves : il importe que le père et les mères soient judicieusement sélectionnés.

Le mâle reproducteur doit présenter, en dehors des caractères distinctifs de sa race, des formes harmonieuses.

Il doit être vif, gai, très vigoureux, sans sauvagerie ni méchanceté, mais au contraire doux et familier.

Enfin il doit être hardi, voire effronté.

 

Tel quel, il pourra suffire à une douzaine de lapines.

 

Le mâle habitera une case particulière.

 

Sa nourriture sera abondante et substantielle, car de sa vigueur dépendent souvent la réussite et la beauté de la portée à venir.

 

 

Choix des Femelles.

 

Indépendamment de la beauté des formes, la femelle doit être très douce, pas craintive, se laissant approcher, caresser et soigner sans manifester son appréhension par des sauts brusques qui pourraient être nuisibles à ses petits.

 

L'expérience nous apprendra, parmi les femelles mises de côté pour devenir des mères, quelles sont celles à conserver et celles à supprimer.

 

Ceci dépend et de leur fécondité, et de la manière dont elles soignent et élèvent leur progéniture, mais afin d'être fixés sur ce point, encore faut-il que nous tentions l'aventure.

 

 

            

SAILLIE

 

A l'âge de 6 ou 7 mois, la femelle est assez développée pour pouvoir être saillie.

 

On la transportera donc dans la cabane du mâle, le soir de préférence, et elle cohabitera avec lui pendant 24 heures.

 

Après quoi, elle sera placée dans une cabane à part et nourrie substantiellement:

 

Si, au bout de 3 semaines, on n'aperçoit aucun signe apparent de gestation : grosseur de l'abdomen, gonflement et développement des mamelles, on pourra en conclure que la bête n'a pas été fécondée.

 

Dans ce cas, on la présentera de nouveau au mâle.

 

 

  

FEMELLES A SACRIFIER

 

Une femelle saillie 2 fois sans résultat ne doit pas être conservée.

Elle est tout juste bonne à confectionner un civet, d'ailleurs excellent.

 

A sacrifier aussi, les mères qui avortent et à plus forte raison celles qui étranglent ou abandonnent leurs petits.

 

 

FEMELLES A CONSERVER

 

Par contre, on conservera les mères qui ne pratiquent pas de trop bonne heure le sevrage de leurs lapereaux, qui les soignent et les surveillent attentivement.

 

 

 

  

COMBIEN DE TEMPS CONSERVERA-T-ON LES REPRODUCTEURS?

 

Mâle et femelle vivent environ de 8 à 10 ans.

 

Sans les conserver jusqu'à l'extrême vieillesse, nous estimons qu'un mâle peut être gardé jusqu'à sa 3ème année, c'est-à-dire jusqu'à l'épanouissement complet de sa vigueur.

 

Quant aux femelles, et malgré certains préjugés qui veulent qu'une mère soit tuée dès sa 2ème année d'existence, nous estimons qu'il convient de les conserver pendant 4 années.

 

En effet, les premières portées d'une jeune mère sont loin d'être les plus belles, et l'expérience â démontré que les produits les plus remarquables ont été obtenus avec des mères de 2, 3 ou 4 ans.

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable