Le moineau Mandarin.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Le moineau Mandarin ...

 

... dont l'habitat éloigné rend les importations difficiles et très coûteuses, peut cependant être acquis en France à des prix raisonnables.

Son élevage facile et sa fécondité permettent la production d'un grand nombre de sujets élevés en Europe.

 

Les amateurs n'auront donc aucune difficulté à se procurer des oiseaux bien acclimatés.

 

 

Cet oiseau mesure 10 centimètres, son bec est corail.

 

Le plumage est richement coloré et très plaisant.

La femelle est beaucoup plus modeste.

 

Comme nos moineaux, les mâles sont batailleurs.

Cet esprit querelleur les suit en captivité.

Il est bien rare de voir deux mâles réunis dans une même cage vivre en bon accord.

 

  

 

Entre couple règne la plus parfaite amitié.

 

Ils sont toujours l'un près de l'autre, se témoignent les sentiments les plus tendres.

Même en dehors de la saison d'accouplement, le Mandarin cherche à charmer sa compagne par son gazouillement qu'il accompagne de petits sauts.

 

 

  

En liberté, ces oiseaux nichent dans les trous d'arbres ou de murs.

Il se font des nids d'herbes sèches, de petites racines, de duvets, de plantes et de plumes.

 

La ponte est de 5 â 6 oeufs de forme allongée, de couleur blanche légèrement bleutée.

La femelle et le mâle couvent alternativement.

Les petits éclosent le 11ème jour, sortent du nid vers le 20ème jour et mangent seuls à 1 mois.

 

   

  

En cage, le moineau Mandarin ...

 

... qui a le tempérament très chaud reproduirait en toutes saisons au détriment de sa santé et de la réussite de l'élevage.

 

Les pontes d'hiver étant très souvent fatales à la femelle, il importe donc, pour mettre fin à ces ardeurs, de séparer les sexes.

 

Le plein moment est la fin d'avril et début de mai.

 

On met à la disposition du couple une bûche, comme pour les Perruches, mais de dimensions plus restreintes, du foin, de l'étoupe, du coton et quelques plumes.

La première couvée à peine terminée est suivie d'une seconde et très souvent d'une troisième, les jeunes se développent rapidement.

 

 

A 2 mois, ils sont aptes à la reproduction ...

 

... et ont le plumage des adultes.

 

Cette transformation rapide du jeune âge à l'état adulte a des inconvénients, car les jeunes tourmentent les parents.

Il convient donc de les mettre de bonne heure dans une cage à part, en ayant soin de leur donner des boulins pour  qu'ils puissent se mettre à l'abri des refroidissements, généralement mortels pour eux.

 

 

Comme nourriture:

 

... millet blanc, alpiste, graine d'oeillette et de chicorée sauvage mélangée, un peu de mie de pain imbibée de lait bouilli.

Durant l'élevage une pâtée faite de jaune d'oeuf, de biscottes écrasées et quelles larves de fourmis.

 

 

 Rustica - René Robin - 11 Avril 1948

 

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable