La Porcherie  d'engraissement

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

La porcherie d'engraissement.

 

Vous pouvez évidemment utiliser des locaux déjà existants moyennant certains aménagements, mais si vous construisez une porcherie trois impératifs guideront sa construction afin de créer les meilleures conditions au développement des animaux. 

  

Ces trois impératifs sont: la température, le degré hygrométrique et la ventilation qui diminuera la teneur en gaz toxiques.

 

 

La température:

 

La température nécessaire à l'animal dépend de son état d'embonpoint. 

 

De 30° C à la naissance elle descendra entre 18 et 24° C au moment du démarrage de l'animal, alors qu'il pèsera 20 à 35 kilos.

 

Lorsqu'il pèsera 35 à 60 kilos la température devra varier entre 15 et 18"C. 

Cette température pourra encore descendre lorsque le porc pèsera plus de 60 kilos.

Chauffer une porcherie est une solution trop onéreuse pour l'amateur qui ne pourra pas non plus compter sur la chaleur animale dégagée par de nombreuses bêtes.

 

La solution idéale repose sur deux principes: une bonne isolation de la porcherie et le choix de l'époque pour l'achat du porcelet à engraisser.

 

 

L'isolation:

 

L'isolation de la porcherie sera réalisée par la construction de murs doubles.  

 

La couche d'air comprise entre les deux servira de tampon.

Ces murs seront construits en briques creuses, en plaques de ciment ou en fibro-ciment. 

 

De plus, en abaissant les plafonds au maximum (à hauteur d'homme), vous éviterez des déperditions de chaleur.

 

 

L'époque de démarrage:

 

L'époque de démarrage se situera en été.

 

Votre porcelet, âgé de deux mois, profitera ainsi de la chaleur extérieure et sera assez gros, l'hiver venu, pour supporter le froid.

 

 

 

 

Le degré hygrométrique:

 

Il indique la teneur de l'air en vapeur d'eau.

 

Pour l'engraissement des porcs, l'air doit en être suffisamment chargé, le degré hygrométrique optimal devant être compris entre 60 et 80.

 

La présence permanente d'eau courante à 15° C dans l'abreuvoir y contribuera.

 

 

La ventilation:

 

La teneur en gaz toxiques et irritants sera réduite au maximum par une ventilation appropriée.  

 

Vous la réaliserez soit au moyen de fenêtres basculantes dont on peut régler l'ouverture, soit en perçant une fente tout au long des murs, soit en aménageant une prise d'air frais, au ras du sol, et une évacuation de l'air vicié par une cheminée au plafond (voir dessin).

 

Dans ce dernier cas, la cheminée aura une section de 0,40 à 0,50 mètre carré minimum pour assurer un bon tirage.

 

 

 

Aménagement:

 

 

 

 

Les dimensions données ici n'indiquent qu'un ordre de grandeur.

            

   

Dimensions:

 

- Longueur: 4,70 m.

- Largeur: 2,70 m.

- Case: 1,00 - 1,50 - 1,00 - 1,20 m.

- Sur la largeur: 1,20 m et 1,50 m.

 

 

Petite bâtisse rectangulaire de 13 mètres carrés au sol environ (4,70 X 2,70 mètres), au toit légèrement pentu, la porcherie qui n'abrite qu'un seul habitant, sera pourvue d'une case pour celui-ci et d'un petit couloir qui permettra à l'éleveur de distribuer la nourriture sans entrer dans la case. 

 

 

La case:

 

Délimitée par deux des murs de la porcherie et un muret, elle fera 3,50 mètres de longueur sur 1,50 mètre de large.

 

Elle est divisée en 3 parties:

 

La première réservée à l'alimentation, la seconde au sommeil (c'est le gisoir) et la troisième aux déjections (couloir à déjections). 

Ces divisions seront matérialisées par de petites cloisons de bois ou de ciment.

   

 

 

 

Alimentation:

 

La surface d'alimentation comprendra une auge sur toute la largeur. 

Cette auge, de préférence en pierre ou en ciment, sera protégée par des barreaux qui empêcheront l'animal de s'échapper. 

Un abreuvoir sera placé le long du mur dans lequel coulera en permanence de l'eau fraîche.

 

 

gisoir:

 

Le gisoir, dont le sol est fait d'une chape de ciment, comme le reste de la porcherie, sera pourvu d'une litière de paille qui tiendra chaud à l'animal.

 

 

déjections:

 

Le couloir à déjections, qui donnera sur la fosse à lisier (voir dessin), sera recouvert de caillebotis, ce qui facilitera considérablement les travaux de nettoyage. 

 

Le porc qui, malgré sa réputation, est un animal propre ne manquera pas de s'y rendre et ne salira pas toute sa case.

 

 

Les portes seront au nombre de trois. 

 

En plus de la porte d'entrée de la porcherie, il faudra ménager dans le muret une porte permettant votre propre accès à la case. 

Le porc, quant à lui, devra avoir un accès direct à son parc d'ébats, sa porte sera située de préférence derrière le couloir à déjections (elle vous sera donc utile lors du nettoyage).

 

 

Les fenêtres, qu'elles servent ou non à la ventilation, seront aussi grandes et aussi nombreuses qu'une aussi petite bâtisse le permet, car le porc aime la lumière. 

 

Vous les placerez assez haut, pour que les courants d'air ne circulent pas sur son échine, ce qu'il n'apprécie guère.

 

 

 

 

 

 

L'entretien:

 

Vous changerez la litière et laverez le sol du gisoir et de la surface d'alimentation à grande eau chaque semaine, mais vous nettoierez le couloir à déjections tous les jours.  

 

Le lisier est effectivement très abondant et très nauséabond. 

 

La quantité de lisier produite est d'environ 10 kilos par jour pour un porc de 100 kilos, soit 10% du poids vif de l'animal.

Il est constitué par un 1/3 d'excréments et 2/3 d'urine.

 

Une fosse en béton située derrière le couloir à déjections, à l'extérieur de la porcherie et pourvue d'un chenal d'évacuation des liquides est indispensable: vous y stockerez le lisier qui, après fermentation, pourra être utilisé comme engrais, voire commercialisé.

 

Méfiez-vous des émanations gazeuses toxiques d'anhydride sulfureux et de gaz carbonique dégagées par la fosse.

Une désinfection soigneuse après un nettoyage sera réalisée chaque année, après l'abattage du porc et avant l'arrivée d'un nouveau porcelet.

 

 

Vous utiliserez les désinfectants autorisés.

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable