Provisions de légumes.

 

...:::  :::...

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

Ce que doit être la serre à légumes ou conservatoire légumier.

 

Mode de conservation propre à chaque sorte de légume.

 

 Céleris ---> Chicorée, Witloof ou endive.

 

Choux ---> Cresson alénois.

 

Épinard, mâche ---> Pommes de terre.

 

Radis ---> Thym.

 

 

Ce que doit être la serre à légumes ou conservatoire légumier.

 

En principe, la cave ou serre à légumes devrait être un local enfoncé dans le sol abrité des rayons du soleil du Midi, des froids du Nord, à murs épais, et où il serait possible de maintenir une température d'environ 4 à 5 degrés.

 

 

Plusieurs portes ou plusieurs ouvertures sont nécessaires, pour donner, par soupirail, une ventilation constante qui enlèvera l'excès d'humidité.

 

Dans de très nombreuses situations, la serre à légumes n'existe pas.

Elle est remplacée par une cave, un cellier ou des chambres au rez-de-chaussée qui, autant que possible, permettront d'obtenir une température assez basse et constante, et d'éviter l'excès d'humidité.

 

Des coffres munis de leur châssis, des bâches, des hangars, des constructions on planches, des paillassons, de la litière, des feuilles, du papier huilé, etc... peuvent, garantir, à peu de frais, les divers légumes.

 

 

Le silo à légumes.

 

Enfin, on peut conserver en silo les légumes-racines (carottes, betteraves, navets, etc.), en établissant le silo dans le jardin même où ils ont été récoltés, lorsqu'on n'a pas de local convenable pour en conserver une provision assez importante.

 

En terrains et dans les petits jardins, établir le silo en tranchée.

En terrains humides, l'établir au ras du sol, mais toujours à l'abri des vents d'ouest et du sud, c'est-à-dire au pied d'un mur au nord.

 

Lorsqu'on a plusieurs sortes de légumes à conserver, mais pas suffisamment pour faire un silo de carottes, un autre navets, un autre de pommes de terre, etc... le mieux est de réunir le tout dans une tranchée commune et de mélanger les légumes, vous pourrez alors prélever les quantités dont vous aurez besoin pour la consommation journalière : carottes, choux-raves, choux-navets, betteraves, navets, radis noirs, céleris-raves, pommes

de terre (saines).

 

Arracher ces légumes, les laisser en tas, à l'air, pendant 1 ou 2 jours, afin qu'ils se ressuient, ensuite les nettoyer et les mettre en un tas régulier et bombé, sur un lit de paille de seigle.

Après 1 jour ou 2, recouvrir le tas d'une couche de paille pour préserver des petites gelées.

 

Avant les pluies ou la gelée, recouvrir le tout d'une couche isolante de terre ou d'un toit à deux pans, en planches.

En cas de froid intense ou prolongé, épandre sur le tout une litière.

   

Au centre du silo, ménager une cheminée d'aération pour empêcher l'échauffement de la masse.

Il suffit d'une poignée de longue paille débordant le revêtement en terre.

 

Les légumes ainsi ensilés se conserveront sains et frais une grande partie de l'hiver ou même jusqu'au moment de récolter les premiers légumes frais des cultures printanières.

   

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable