Les Poussins doivent être surveillés.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 

 
 

Élevage

Bio

Fait maison  

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  

 

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

Les poussins, dès leur naissance, sont généralement confiés soit à des poules, soit a des éleveuses artificielles.

 

Dans les deux cas, il s'agit de jeunes animaux très fragiles.

Il ne suffit pas de leur procurer chaleur et nourriture.

Pendant les premières semaines de l'élevage, l'aviculteur doit être sur le qui-vive et exercer avec vigilance une surveillance de tous les instants.

 

Il doit tout prévoir et diriger dans le moindre détail, de crainte qu'une inattention ou tout manque de précaution ne se transforme en hécatombe.

 

Les parcours extérieurs, suffisamment ombragés et de préférence gazonnés, seront toujours propres, sans flaques d'eau, de boue, sans amoncellement de fientes et de divers immondices.

 

Les sujets ne devront guère sortir avant leur 2ème semaine.

 

Devant souvent rester plus longtemps dans la salle d'élevage sans en sortir, cette pièce sera méticuleusement nettoyée.

 

Si c'est à une poule que vous confiez vos sujets, évitez que la mère ne fatigue sa progéniture en de trop longues promenades.

Vous pouvez adopter le système de la mue ou de la caisse à claire-voie que l'on déplace quotidiennement.

Vous ne ferez sortir vos poussins que par beau temps.

Il est indispensable de les tenir enfermés en cas d'orage menaçant ou de pluie persistante.

 

L'instinct est très développé chez un poussin qui vient de naître : encore faut-il que l'éleveur aide cet instinct pour mener l'élevage à bien, avec le minimum de pertes, lorsqu'il n'y a pas de poule meneuse, et cela pendant les 2 ou 3 premiers jours.

 

Il faut souvent remettre sous le capuchon de l'éleveuse les sujets qui restent immobiles à l'extérieur.

 

 

Souvent aussi, il est utile de faire déborder la nourriture des mangeoires pour que les poussins se familiarisent plus rapidement avec elle.

Ne mettez pas de sable en guise de litière pendant les premiers jours : les poussins pourraient en manger et en mourir.

 

 

 

 

 

Quand vous voyez les poussins se serrer frileusement les uns contre les autres, surveillez le thermomètre.

 

 

 

 

 

Les abreuvoirs seront conçus de telle manière que les poussins ne puissent y tremper que le bec.

 

Combien de ces pauvres bêtes, d'ailleurs et plus particulièrement dans les fermes où ils vagabondent à plus guise, se noient dans des récipients trop grands, trop profonds, aux parois dangereusement verticale.

 

Aucune nourriture ne doit être distribuée aux poussins à même le sol ...

 

... mais dans des augettes et trémies à arceaux ou à tourniquet, afin que la pâtée et les grains ne soient ni souillés ni piétinés.

 

Les poussins ne doivent jamais manquer d'eau ni de nourriture.    

 

Surveillez aussi l'allure de vos sujets.

 

Un poussin bien portant a l'oeil vif, le duvet propre et net, les ailes bien plaquées contre le corps.

 

Un sujet d'apparence souffreteuse, qui traîne les ailes, qui ne mange pas, doit être isolé et soigné en conséquence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faites la chasse aux parasites ...

 

... surtout quand les poussins donnent de nombreux coups de bec dans leurs plumes pour se débarrasser de poux parfois nombreux.

 

Il peut arriver que de jeunes poussins, par suite d'une alimentation trop aqueuse, aient l'anus obstrué par un petit amas de matières fécales, plus vulgairement appelé le bouchon.

 

 

 

 

 

 

 C'est encore un inconvénient auquel il est facile de remédier avec une paire de ciseaux et un torchon humide.

 

On voit, par cet exemple, quelle est la nécessité d'une surveillance toujours en éveil.

 

En effet, un éleveur digne de ce nom surveille ses sujets à toute heure du jour.

 

 

 

 

 

Il faut se méfier des rapaces, des corbeaux et des pies, des chats, des nuisibles de toutes espèces.

 

Ne laissez pas vagabonder les poussins dans les étables et les écuries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le soir, avant de vous coucher, un petit tour d'inspection dans la salle d'élevage est très utile: tout doit être calme dans les poussinières, et un pépiement très doux et très caractéristique permet de reconnaître que tout va bien.

 

Si le chauffage était insuffisant, les poussins pépieraient plus fort.

S'ils avaient trop chaud, ils s'écarteraient de l'éleveuse.

 

 

Un éleveur expérimenté doit et peut reconnaître tout de suite ce qui va de ce qui ne va pas chez ses poussins.

 

Cette période initiale de l'élevage que l'on appelle le premier âge est d'une importance capitale.

  

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

  Faire à la maison